L'ARBRE DE VIE

L’arbre de vie Genèse 2,9

Apocalypse 22,2

Ezéchièl 47,6-12

Il faut savoir que cet arbre spirituel a commencé de naître, il y a environ 4500 ans à l’époque de Noé.

Dans la genèse l’arbre est au milieu du jardin dans Ézéchiel sur le bord du fleuve et dans l’apocalypse au milieu de la place.

Dans la genèse Dieu est au centre de la vie de l’homme ; Dans Ezéchiel Dieu nous montre que l’homme doit marcher selon son enseignement ; Et dans l’Apocalypse il nous montre qu’il est au centre de la destinée de l’homme.

Il faut savoir aussi que le disciple doit servir Dieu au milieu de sa vie. Les lévites devaient servir Dieu entre 25 et50 ans nombres 8,23 trop jeune c’est trop tôt, trop vieux c’est trop tard. Jésus a commencé son ministère à 30 ans.

Dans le jardin d’éden c’était un arbre réel avec des fruits ; mais il symbolisait l’arbre spirituel qui devait naître, grandir et se terminer à la fin des temps

Un arbre est porté par ses racines romains 11,18

L’arbre de vie a pris naissance avec tous les patriarches, y compris les 12 fils de Jacob. Ils forment à eux tous les racines de l’arbre de vie chacun avec les qualités qui les caractérisent

Hormis les qualités des 12 patriarches (fils de Jacob) nous pouvons relever :

L’AMOUR de David (il avait un cœur selon Dieu

LA FOI d’ABRAHAM (il est appelé le père de la foi)

LA SAGESSE de Salomon (il était l’homme le plus sage)

LA COMBATIVITEE de Jacob (il a combattu avec Dieu et fut vainqueur)

LA PATIENCE de Moïse (il était l’homme le plus patient

LA FIDELITEE de Daniel

LA PUISSANCE d’Elie et D’Élisée

L’OBEISSANCE de Noé.

 

Tous ces hommes réunis avaient les qualités nécessaires et utiles pour que l’arbre de vie puisse porter de bons fruits.

Lorsque les racines ont été au complet, au temps marqué de Dieu ; Le TRONC est sorti de terre

Lire Ésaïe 53,1-3 et 11,1.Il avait en lui la plénitude de la divinité selon colossiens 2.9 donc, toutes les qualités de tous les patriarches réunis se trouvaient en CHRIST.

De se tronc sont sortis les branches de l’arbre de vie ; Ce sont les apôtres qui ont continué l’œuvre de Christ.

Œuvre spirituelle accomplie dans la souffrance à cause du péché et Christ a souffert lui-même hébreux 5,8

Jacques dira ch. 5 v 10: Prenez, mes frères, pour modèles de souffrance et de patience les prophètes qui ont parlé au nom du Seigneur.

Jésus a dit à Ananias en parlant de Paul : « et je lui montrerai tout ce qu'il doit souffrir pour mon nom. » (Actes 9,16)

Jean baptiste a été décapité, Etienne a été lapidé, d’autres ont été sciés et d’autre encore jetés aux lions

Leurs souffrances nous montrent que l’on ne peut continuer l’œuvre de Dieu sans souffrir à notre tour hébreu 12,8.Car :
Le disciple n’est pas plus que le maître, ni le serviteur plus que son seigneur. Matthieu 10,24

Il y a bien d’autres apôtres en plus des douze. Des hommes de Dieu qui ont apporté la bonne parole là où elle n’avait jamais été apportée, et souvent au péril de leur vie.

L’arbre se termine par des feuilles. Ces feuilles qui dans notre arbre vont servir à la guérison des nations.

Qui sont ces feuilles ? Ce sont Les disciples de Jésus Christ

De quoi se nourrissent-elles ? De la sève de l’arbre (de la vie de l’arbre) Romains 11,17

A quoi servent-elles ? A la guérison des nations ! Apocalypse 22,2

Comment vont-elles procéder ? En donnent gratuitement la vie qu’elles ont reçues gratuitement. Matthieu 10,8

C’est là que prend toute son importance la vie du disciple accompli.

Le pécher a apporté dans le monde la maladie la souffrance et la mort.

Le disciple doit apporter la guérison, la paix et la vie.

Comme certaines peuplades appliquent des feuilles sur une plaie pour la guérir de même les feuilles (disciples) sont là pour délivrer, consoler, guérir.

Si nous savons remplir notre fonction avec sérieux selon I corinthiens 3,10-15, à lire un jour, réuni avec les branches et les racines nous recevrons chacun notre récompense comme le dit le seigneur dans jean 4,36 Celui qui moissonne reçoit un salaire, et amasse des fruits pour la vie éternelle, afin que celui qui sème et celui qui moissonne se réjouissent ensemble.

 

N’oublions pas que c’est un privilège que Dieu nous accorde d’être participant de sa grâce lire romains 11,17à 24

Sommes-nous des feuilles qui servent à la guérison des nations ? Oui ! Alléluia non, à nous de le devenir en acceptent Christ comme sauveur, alors nous seront greffés sur l’olivier franc et nous bénéficierons de la graisse (bénédictions) de l’olivier pour que sa vie passe en nous, et que nous puissions la communiquer à d’autres

 

SOYEZ BÉNI DE DIEU

HAUT DE PAGE