Les nouvelles (Eglises persécutées)

 

http://actionmissionnaire.fr/

L'Église persécutée et pays où les chrétiens sont persécutés. ( en audio)

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Porte ouverte est la source de ces informations

Prions pour nos frères et soeurs persécutés                         

Nouvelles du 24/04/2019

Sri Lanka: prions avec nos frères et soeurs traumatisés


C'est l'attentat le plus meurtrier contre des chrétiens à Pâques depuis l'existence de Portes Ouvertes. Au Sri Lanka, nos équipiers sont sur place. Ils nous demandent de prier.
De nombreux chrétiens d'Asie du Sud Est sont mobilisés dans la prière
Dès qu'il a appris la terrible nouvelle, Sunil (pseudonyme) s’est mis en route vers l’église de Sion à Batticaloa, sur la côte Est du Sri Lanka. Sunil est un équipier de Portes Ouvertes. Quand il est arrivé sur place, il a rencontré des chrétiens si traumatisés qu’il leur était très difficile de prier. Et sur toutes les lèvres cette question: «Pourquoi?» Il raconte:


«J’étais là avec d’autres collaborateurs de Portes Ouvertes et nous avons prié pour les familles qui avaient perdu des êtres chers.»
Il poursuit: «Nous avons aussi prié pour les anciens de l’église et pour les nouveaux croyants, afin que ces horribles attaques ne les découragent pas.»
L'église de Sion est l'une des 3 églises ciblées ce dimanche de Pâques lors de la série de huit attentats qui ont fait plus de 359 morts et 500 blessés. L'organisation État Islamique a revendiqué les attaques.


Le plus grand besoin: la prière
Pour l’instant, les équipiers de Portes Ouvertes sont en train d’évaluer les besoins concrets des chrétiens qui ont été touchés. Le plus grand besoin, à l’heure actuelle, c’est la prière. De nombreux chrétiens d'Asie du Sud Est se sont mobilisés. Sunil nous a envoyé ce texto:
«Nos équipes de prière sont motivées et plus de 6000 personnes prient pour tous ceux qui ont été affectés.»


Il ajoute: «Beaucoup sont blessés ou pleurent la perte d’êtres chers. Ils ont besoin de force et de réconfort. Je n’aurais jamais cru qu’une telle tragédie nous arriverait. Je suis choqué et j’ai le cœur brisé. Priez pour les familles qui ont perdu des êtres chers, les blessés et les traumatisés.»


Sujets de prière :

Remercions Dieu pour nos équipiers qui ont pu se rendre rapidement sur les lieux
Prions pour les familles des victimes, les personnes blessées et traumatisées
Prions pour que les chrétiens du Sri Lanka reprennent force et courage après cette tragédie

 

Nouvelles du 17/04/2019

Inde: aux côtés de l’Église face à l’enjeu électoral


Près de 900 millions d’électeurs! Les plus grandes élections jamais organisées au monde ont débuté en Inde. Pour les chrétiens en particulier, l’enjeu est énorme. Soutenons-les dans la prière!
Chrétiens indiens en prière dans un village reculé
En l’espace de 5 ans, l’Inde est passée du 28e au 10e rang de l’Index mondial de Persécution des Chrétiens. Il y a 5 ans exactement avaient lieu les dernières élections en Inde, avec l’arrivée au pouvoir du BJP, parti nationaliste hindou hostile aux chrétiens. La Bible nous exhorte à prier pour les autorités. Demeurons aux côtés de nos frères et sœurs dans la prière et demandons à Dieu de guider ces élections selon sa volonté.


«Notre liberté est en lien direct avec ces élections»
Le pasteur Manoj (pseudonyme) a conscience que les résultats des élections peuvent avoir une influence directe sur son quotidien et sa liberté de croire:
«Depuis le jour où je suis devenu chrétien, j'ai été persécuté.»
Il poursuit «J'ai été expulsé de chez moi pendant deux ans après avoir été accusé d'avoir converti une fille de force. J'ai été battu si fort que je ne pensais pas survivre. C'est le pays dans lequel nous vivons. Notre liberté est en lien direct avec ces élections.»


Depuis que le BJP nationaliste hindou a pris le pouvoir, les minorités sont mises sous pression, victimes de violences et peu à peu exclues de la société civile. Pour la seule année 2018, près de 100 églises ont été attaquées, plus de 200 chrétiens ont été emprisonnés à cause de leur foi et 14 d’entre eux ont été tués.
Menace et tentative de corruption


Les chrétiens craignent qu’une nouvelle victoire des nationalistes hindous entraîne l’extension de la loi anticonversion à l’échelle nationale et la création d’une nation exclusivement hindoue, avec une mainmise sur l’éducation, des campagnes de Ghar Wapsi (conversions forcées vers l’hindouisme) ainsi qu’un climat d’impunité encourageant les extrémistes hindous à plus d’exactions.


«Les gens regrettent leurs choix de 2014. Là où je vis, la plupart des gens n'aiment pas du tout le BJP. Il ne devrait pas gagner. Mais nous craignons que les élections ne soient truquées. En tant que pasteurs, on nous a promis des terres et une protection si nous votions pour le BJP», explique le pasteur Vishal (pseudonyme). Prions pour que les citoyens indiens résistent à la corruption et puissent voter selon leur conscience!
Priez pour la paix!
Le pasteur Ravi (pseudonyme), responsable d’une église de 70 membres, lance un appel à la prière:
«Nous sommes reconnaissants si d’autres prient avec nous. Nous avons besoin que les gens soient à nos côtés. Il m’importe peu de savoir quel est le parti qui va gagner, tant qu'il apporte la paix.»
«Veuillez prier pour cela. Et priez pour qu'il n'y ait pas de corruption ou d'inconduite», conclut-il.


Sujets de prière :

Remercions Dieu pour les élections qui ont actuellement lieu en Inde
Prions pour que les citoyens puissent voter librement et qu’ils résistent à la corruption
Prions pour que l’issue de ces élections soit favorable aux chrétiens et que leur condition s’améliore

 

Nouvelles du 10/04/2019

Libye: «Nous n’abandonnerons jamais!»
La nouvelle escalade armée en Libye est un danger de plus pour les chrétiens. Leurs appuis: la foi, la prudence… et nos prières.
Tripoli, capitale de la Libye ©Bryn Jones
En Libye, les armes se remettent à gronder. Depuis le 3 avril, les troupes du maréchal Haftar tentent de prendre la capitale Tripoli. La population est prise entre deux feux. Prions pour les chrétiens, qui courent déjà le risque de perdre la vie en raison de leur foi, et pour le pays. (Les noms cités dans cet article sont des pseudonymes pour des raisons de sécurité). Être chrétien en Libye
Depuis 2011, le pays vit dans le chaos. Les chrétiens qui sont restés servent Dieu dans un contexte extrêmement dangereux. Ils sont des lumières au coeur des ténèbres et des


Libyens rencontrent Christ. Seuls les chrétiens étrangers (en général, ils viennent d'Afrique Subsaharienne) sont autorisés à se réunir dans les quelques églises tolérées. La condition? N’avoir aucun contact avec les Libyens. «Des Libyens qui cherchent à en savoir plus sur Jésus frappent parfois à la porte d’une église et sont renvoyés», dit Charley qui coordonne les projets de Portes Ouvertes en Afrique du Nord. Mais certains chrétiens osent braver l’interdit pour rencontrer ceux qui sont ouverts à la foi chrétienne. Désiré est l'un d'entre eux:


«Nous n’abandonnerons jamais. Nous savons qu’un jour cette persécution et l’instabilité politique feront partie de l’histoire. L’avenir est prometteur pour l’Église.»
Vivre sa foi comme «assigné à résidence»
En général, les Libyens découvrent Jésus à la télévision, sur internet ou… en rêve. Ensuite, quiconque se convertit vit sa foi dans la solitude, comme «assigné à résidence». Il faut être très prudent, sachant que la persécution de la famille est quelque chose de terrible. Désiré parle d’un homme qui a demandé une bible à des chrétiens et qui s’est converti. Cet homme lui a dit:
«Si je parle de ma foi, mon frère me tuera.»


Désiré confirme : «S’il parle de sa conversion à quelqu'un et qu’il raconte comment il a eu la Bible, nous pourrions être tous exterminés.»
Une stratégie pour vivre normalement
Les chrétiens libyens nourrissent leur foi à travers la télévision chrétienne et sur internet. Après un certain temps, parfois plusieurs années, les chrétiens isolés essaient de se connecter à d’autres chrétiens. «Ils doivent trouver leur chemin, garder le secret vis-à-vis de leur famille tout en développant une stratégie pour continuer une vie normale. Beaucoup continuent à se rendre à la mosquée, mais dans leur cœur, ils prient Jésus», explique Charley.
Qu'ils soient d'origine subsaharienne ou libyenne, les chrétiens de Libye ont grandement besoin de nos prières.


Sujets de prière :

Remercions Dieu pour son Église en Libye
Prions pour que Dieu accorde à Désiré sagesse et discernement
Prions pour que Dieu protège la population et les chrétiens libyens en danger

 

Nouvelles du 03/04/2019

«Je suis le fruit de la prière» Mojtaba d'Iran


Mojtaba a déjà vécu bien des expériences. Avec le recul, il réalise que Dieu était présent à chaque étape de sa vie. Ce qu’il est maintenant a été guidé par la prière.
Mojtaba: témoin de l’action de la prière dans sa vie
Soldat pendant la guerre Iran-Irak, puis chrétien solitaire, témoin, responsable d’une église clandestine, prisonnier, réfugié, et enfin conseiller: Mojtaba (51 ans) a vécu tout cela! Il a bien conscience que son parcours est le résultat de la prière, même dans les moments les plus difficiles. «Peu importe où je suis et ce que je fais. Je sers le Seigneur partout», dit-il avec humilité.


Porter les chrétiens et le pays dans la prière
Quand on l’interroge sur ce que l’Église occidentale peut faire pour les chrétiens d’Iran, la réponse de Mojtaba est simple:
«Il est bon d’aider ces chrétiens avec des programmes satellites, des livres et d’autres moyens. Mais il est encore plus important de les porter dans la prière.»
C’est d’ailleurs la prière qui a changé sa vie: «J’ai demandé au Dieu universel que je ne connaissais pas de me sauver et j’ai promis de lui obéir», dit Mojtaba. Deux semaines plus tard, il voit le film Jésus sur la chaîne satellite secrète et fait le lien: Jésus est le sauveur que Dieu lui envoie.


Trois ans de solitude… ou presque
Mojtaba veut alors se joindre à une église. Sa joie est vite déçue. En Iran la loi ne tolère que les églises historiques (assyriennes et arméniennes). Les chrétiens d’arrière-plan musulman ne sont pas autorisés à y entrer. Heureusement, un membre de l’église lui donne une bible en secret.
Mojtaba n’a personne pour l’aider à progresser. Parfois, il passe jusqu’à 10 heures entières à lire sa bible en secret. Peu à peu, sa foi grandit. C’est alors que Dieu lui envoie un ami. Mojtaba lui parle de ses expériences avec Jésus. Quelques jours plus tard, son ami revient avec d’autres personnes. En l’espace d’un mois, toutes sont tournées vers Christ en disant:


«Si Jésus a pu changer ta vie, il peut changer la nôtre aussi.»
De l’Église souterraine à l’exil
C’est ainsi que Mojtaba commence son service en tant que responsable d’une église de maison. «Je crois que le Seigneur a utilisé ce temps de solitude pour me préparer et m’équiper en tant que leader», dit-il.
En 2010, Mojtaba est arrêté pour son implication dans l’Église clandestine et mis en prison. Après sa libération, il fuit le pays. Il conseille maintenant des chrétiens d'Iran et d'Afghanistan qui, comme lui, vivent comme réfugiés en Turquie.


Sujets de prière :

Remercions Dieu pour son action dans la vie de Mojtaba
Prions pour les dizaines de chrétiens iraniens emprisonnés pour leur foi
Prions pour que Dieu donne aux chrétiens iraniens l’audace de partager leur foi malgré la persécution

 

Nouvelles du 27/03/2019

Nigéria: plusieurs communautés chrétiennes anéanties


Une vague de violence déferle depuis plus d’un mois sur les communautés chrétiennes du Sud de l’État de Kaduna au Nigéria. Elles ont besoin de nos prières.
Chrétiens déplacés suite aux attaques (État de Kaduna)
Portes Ouvertes a recensé 168 chrétiens assassinés depuis le début de l’année dans cette région centrale du Nigéria. Plusieurs communautés chrétiennes ont été anéanties et plus de 10000 personnes ont fui.
S'il vous plaît, priez !


«Nous ne considérons pas ce chiffre comme absolu, mais comme une indication que la violence envers les chrétiens continue d’être une véritable crise. Veuillez prier pour que le Seigneur réconforte toutes les personnes affectées. Des hommes, des femmes et des enfants portent de profondes blessures à la machette. Beaucoup de survivants à ces attaques sont traumatisés. S’il vous plaît, priez afin que Dieu intervienne dans cette horrible situation. Priez aussi pour la sagesse de la communauté internationale dans son engagement avec le gouvernement du Nigéria» demandent nos contacts sur le terrain.

Pas un mot
«Les massacres ont commencé le dimanche 10 février, lorsque des milices d'éleveurs peuls (appelés aussi Fulani) ont attaqué un quartier de la ville de Kajuru alors qu’il n’y avait eu aucune forme de provocation. Dix personnes dont une femme enceinte ont été tuées. À notre grande consternation, le gouverneur de l’État de Kaduna n’a pas dit un mot sur ces meurtres» déplore le pasteur Williams Kaura Abba.
Des allures de génocide
Depuis ce jour, les violences se sont poursuivies. Le dernier bilan fait état de 130 morts parmi les chrétiens. Un rescapé raconte:
«Les assaillants se divisaient en trois groupes: un groupe tirait, un autre mettait le feu aux maisons et le troisième attendait dans la brousse les gens qui s’enfuyaient.»
La population proteste


Le 19 mars, la population de Kajuru a organisé une manifestation dans la capitale Abuja pour protester contre ces tueries. «Nous voulons attirer l’attention de la communauté internationale sur ces attaques qui préparent le terrain à une crise humanitaire majeure», lance le pasteur Williams qui demande au gouvernement nigérian d'agir pour mettre fin à ces violences.


Sujets de prière :

Remercions Dieu pour la réaction courageuse du pasteur Willliams
Prions pourque Dieu relève toutes les personnes victimes de ces violences
Prions pour une action positive du gouvernement nigérian et de la communauté internationale

 

Nouvelles du 20/03/2019

Algérie: les chrétiens à genoux pour leur pays


En Algérie, les chrétiens jouent un rôle important dans la campagne présidentielle: ils prient pour leur pays.
Une église d’Algérie en prière
«Depuis le début du mois de janvier, toutes les églises d’Algérie ont commencé à prier et à jeûner pour les élections», dit un chrétien qui veut garder l’anonymat. Dans le contexte délicat de cette période électorale, les chrétiens ont la certitude qu’ils ont un rôle à jouer, même s’ils sont encore très minoritaires dans le pays. Un responsable d'église ajoute:


«Nous encourageons les chrétiens à prier pour le changement dans tous les domaines de la vie: politique, économique, administratif, éducatif et judiciaire.»
Un autre dit: «Nous espérons que la loi de 2006 sera abrogée après les élections.»
Avec un total estimé à 125000 chrétiens, l’Église d’Algérie semble insignifiante dans ce vaste pays de 42 millions d’habitants. Mais un véritable changement d'état d'esprit pourrait faire une énorme différence pour les chrétiens algériens, la plupart d'arrière-plan musulman. Un pasteur algérien confie:


«Nous ne sommes pas nombreux, c’est vrai. Mais nous pouvons être un phare pour que notre lumière soit vue de très loin dans cette nation.»
Une croissance continuelle


Ces dernières années, les chrétiens d’Algérie ont subi de nombreuses discriminations: fermetures d'églises, pasteurs harcelés par les autorités... La pression sur l'Église s'est accrue, surtout depuis la loi de 2006 qui réglemente le culte non islamique. Selon l’article 2 de sa Constitution, l’Algérie est un pays islamique.
Pourtant, le nombre de chrétiens d’arrière-plan musulman ne cesse d’augmenter. «Ils étaient moins d’un millier dans les années 90. Aujourd’hui ils sont environ 35000 dans l’église visible. Mais je crois qu’il existe autant d’autres chrétiens isolés ou secrets», affirme Djilali (pseudonyme), un pasteur de Kabylie. 


Sujets de prière :

Remercions Dieu pour la croissance de l’Église en Algérie
Prions pour que les chrétiens algériens tiennent ferme dans les afflictions
Associons-nous à leur prières pour leur pays

 

 

 
 

Haut de page