Les nouvelles (Eglises persécutées)

 

http://actionmissionnaire.fr/

L'Église persécutée et pays où les chrétiens sont persécutés. ( en audio)

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Porte ouverte est la source de ces informations

Prions pour nos frères et soeurs persécutés                         

Nouvelles du 06/11/2019

Irak: un Kurde intégriste devenu pasteur


C'est un peuple marqué par la guerre. Les Kurdes sont concernés par de nombreux conflits au Moyen-Orient. Un pasteur leur apporte la Parole de Dieu et a besoin de nos prières.
Les Kurdes, un peuple de combattants
Lors de notre Week-End Annuel, Elia, un des orateurs, est venu nous parler de son ministère au sein d'un peuple où l'on compte 99% de musulmans. Un message d'espérance pour les Kurdes qui connaissent la guerre depuis de nombreuses années.
Il ne se passe pas une journée sans que le mot «Kurde» ne soit cité dans les actualités. Mais vous n'entendrez pas parler d'Elia. Pourtant son travail est essentiel. Elia est pasteur dans une petite église du Kurdistan irakien. Tous les membres de cette assemblée sont des chrétiens d'arrière-plan musulman, y compris lui. Régulièrement, ils doivent changer de lieu car ils n'arrivent pas à obtenir un bâtiment d'église.
La vision d'Elia pour les Kurdes
Elia a une vision: que la Parole de Dieu touche les 40 millions de Kurdes dans le monde:
«Nous sommes une petite église, mais nous croyons que Dieu a un plan pour les Kurdes et que notre église va grandir.»

Le pardon d'Elia pour son peuple
Alors que le pays se vide de ses chrétiens, il entend bien y rester. «Je préfère mourir sur le sol irakien en tant que chrétien kurde, plutôt que de quitter mon pays. C'est là que Dieu s'est révélé à moi.»
Contre toute attente, Elia voit un avenir de bénédictions pour les Kurdes et l'Irak. «Mon peuple a fait beaucoup de mal aux chrétiens et aux Juifs dans l'histoire et je demande pardon pour cela. Nous pouvons aussi devenir une bénédiction grâce à l'action de Jésus-Christ.»
Donner des armes spirituelles aux Kurdes
Pour Elia, «même si les Américains et les Européens nous lâchent, Dieu ne nous lâchera pas. Vous savez, les Kurdes sont des combattants, ils ont besoin d'armes. Quelles sont ces armes? La Parole de Dieu et la prière. C'est avant tout un combat spirituel. Nous avons besoin de vos prières.»
De musulman intégriste à pasteur
Elia a grandi dans une famille de musulmans intégristes. Jeune homme, il a étudié le Coran pendant 6 ans mais son cœur restait vide. «J'avais faim et je ne trouvais pas de quoi me nourrir spirituellement. alors je suis devenu plein de haine», explique-t-il. Malheureux, violent et jaloux envers sa femme, il rencontre le Christ en 2005.
«Quand j'ai lu le Nouveau Testament, j'ai senti l'amour de Dieu, alors j'ai donné ma vie à Jésus-Christ.»
Depuis ce jour, ses parents, ses frères et sœurs l'ont rejeté. «Je suis devenu un étranger pour eux. Mes parents ont dit: "nous avions un fils, mais il est mort". Et ils ont raison, je suis mort en Christ et ressuscité avec Lui!»


Sujets de prière :

Remercions Dieu pour Elia et pour son témoignage auprès du peuple Kurde
Prions pour lui, sa femme et ses enfants. Ils servent tous Christ au Kurdistan irakien et subissent des menaces
Prions pour les chrétiens d'arrière-plan musulmans kurdes, afin qu'ils soient des lumières pour leur peuple

Nouvelles du 30/10/2019

Iran: un pas vers la liberté pour Ebrahim Firouzi

Ebrahim Firouzi est sorti de la prison de Karaj le 26 octobre. Mais il doit encore purger une peine d'exil interne de deux ans à Sarbaz, une ville défavorisée aux confins de l'Iran.


Ebrahim Firouzi, avant son arrestation en 2013. Il avait alors 28 ans


Les chrétiens iraniens se réjouissent de la bonne nouvelle: «Nous sommes ravis d’annoncer que Ebrahim Firouzi a été libéré de prison. Veuillez prier pour notre cher frère qui vient de passer plus de cinq années en détention. Il commencera bientôt le reste de sa peine: deux ans d’exil interne.»

Réjouissons-nous avec ceux qui se réjouissent

Oui, nous pouvons nous réjouir avec nos frères et sœurs d’Iran. Avec eux, nous remercions tous ceux qui ont prié pour Ebrahim durant ces longues années d’épreuves. Soyons reconnaissants à Dieu: Ebrahim est en bonne santé. Il devait sortir de prison en janvier 2020. Le 26 octobre, le chef de la prison Karaj a voulu envoyer Ebrahim directement en exil à Sarbaz, mais il a été autorisé à être libéré temporairement pour récupérer des documents confisqués par les services secrets iraniens lors de son arrestation.

Pourquoi un tel acharnement judiciaire?

À 34 ans, Ebrahim Firouzi totalise déjà plus de sept années derrière les barreaux! Ce chrétien d’arrière-plan musulman a déjà été arrêté trois fois. Sa dernière interpellation remonte au mois d’août 2013. Il avait alors été condamné à un an de prison et deux ans d’exil pour «propagande contre la République islamique d’Iran, évangélisation et gestion d’un site chrétien». S’attendant à être libéré au temps prévu, Ebrahim a été rejugé en mars 2015 et condamné à cinq années supplémentaires en détention pour «actions contre la sécurité nationale et collusion avec des entités étrangères».

L’Iran, qui érige l’islam chiite en religion d’État, considère le christianisme comme une influence occidentale nocive. Les chrétiens d’arrière-plan musulman sont particulièrement pourchassés et persécutés par les autorités. Ainsi, Ebrahim a été placé en section pour dangereux criminels, où il avait entrepris une grève de la faim pour maltraitance. Il avait ensuite été transféré dans la section des prisonniers politiques. Toute permission lui a été refusée, même pour rendre visite à sa mère atteinte d’un cancer. Elle est décédée en 2018 et il n’a pas pu assister à ses funérailles.

Trois chrétiens condamnés récemment

Le 25 septembre, Asghar Salehi (43 ans), Mohammadreza Rezaei et un autre chrétien d’arrière-plan musulman ont été condamnés à six mois de prison en raison de leur foi et de leurs activités chrétiennes. Le juge a refusé de laisser parler Asghar. Il l'a averti qu'il était surveillé et qu'il devrait s'engager à cesser toute activité chrétienne.

Source: Middle East Concern



Sujets de prière :

Remercions Dieu pour la sortie de prison d’Ebrahim Firouzi
Prions pour qu’il soit fortifié et béni sur son lieu d’exil
Prions pour les chrétiens emprisonnés en Iran: qu’ils soient encouragés et que leur foi ne défaille pas


 

Nouvelles du23/10/2019

Solidaires avec les chrétiens algériens


Les chrétiens algériens sont malmenés: fermetures d'églises qui se succèdent depuis des mois, matraquages lors de manifestations pacifiques, arrestations... Prions, et montrons-leur notre solidarité.
Les chrétiens de Makouda chantent des cantiques devant les policiers
«Ça nous a choqués et attristés. On ne s'y attendait pas» explique le pasteur Chalah. Lui même a été frappé lors de l'évacuation brutale de son église à Tizi Ouzou en Algérie la semaine dernière. Le président de l'Église Protestante d'Algérie ajoute:
«C'était pour nous un cauchemar, une tempête inattendue.»
Les chrétiens algériens dans la tourmente
Le 17 octobre, 17 d'entre eux étaient arrêtés lors d'un rassemblement contre la fermeture de leurs églises. Ils ont été maltraités et insultés par la police avant d'être relachés le jour même.
Depuis 2 ans, 12 églises protestantes évangéliques ont été mises sous scellés en Algérie.
Lundi soir, le ministre de l'intérieur algérien a comparé ces églises à «des hangars transformés agissant de manière illégale.» Il a affirmé que:
«Les mesures coercitives nécessaires seront prises à l’encontre des gestionnaires et de ceux qui fréquentent ces églises illégales.»
Montrons que nous sommes solidaires
Les chrétiens algériens ne baissent pas les bras et continuent de se retrouver dans des maisons et de louer le Seigneur. La semaine dernière, le 15 octobre, lors de l'évacuation de leur église à Makouda, ils louaient Dieu devant les policiers.

Nous vous invitons à prier pour soutenir nos frères et soeurs algériens. Ils sont sous pression et ne savent pas jusqu'où le gouvernement va aller pour essayer de les faire taire.
Tenez-vous au courant de ce qu'ils vivent et laissez-leur vos messages encourageants en vous rendant sur leurs pages Facebook, par exemple: Église Protestante d'Algérie et Les Chrétiens En Algérie.
Des rassemblements pacifiques sont prévus dès demain dans plusieurs villes en France (dont Lille, Lyon, Marseille, Metz, Paris et Strasbourg) Voir la liste et les contacts.


Sujets de prière :

Remercions Dieu pour le courage et la foi des chrétiens algériens et pour la mobilisation qui se met en place
Prions pour qu'ils restent confiants et que les persécutions qu'ils subissent renforcent l'Église
Alors que les fermetures d'églises sont médiatisées, prions pour que Dieu se révèle aux Algériens

 

Nouvelles du 16/10/2019


Aujourd’hui, de manière exceptionnelle, nous vous envoyons deux sujets de prière. Nos frères et sœurs de Syrie et d’Algérie demandent notre soutien.

Soutenons les chrétiens du Nord-Est de la Syrie

Ils sont près de 50.000 chrétiens, otages du conflit qui oppose les forces armées kurdes et syriennes à la Turquie. Ils ont besoin de notre soutien, à commencer par la prière.


Maison détruite à Al Qamishli


Les rues d’Al Qamishli, ville syrienne près de la frontière turque, se sont tout à coup vidées lorsque les premières explosions ont retenti dans l’après-midi du 9 octobre. Les missiles sont tombés sans faire de différence entre un militaire et un civil, une position armée ou une simple boutique.

Partir ou rester?

Pour l'instant on estime qu'au moins 90 familles chrétiennes ont fui Qamishli. D'autres sont encore sur place. Un pasteur a rendu visite à une famille chrétienne dont la maison a été atteinte: «Fadi, le père, a été blessé. Sa femme grièvement touchée à la colonne vertébrale risque d’être paralysée si elle n’est pas opérée. Quant aux deux enfants, ils sont terrorisés. La maison et la boutique attenante sont détruites. Vendredi soir, la boulangerie principale a été frappée», dit-il. Les habitants sont désemparés.

Aide d'urgence

Nos partenaires locaux ont déjà commencé à mettre en place une aide humaitaire. Ils soutiennent par tous les moyens les chrétiens qui restent, tout comme ceux qui fuient cette région meurtrie. Nous avons ouvert un fonds d'aide d'urgence pour soutenir leur travail.


Sujets de prière :

Prions pour la protection des familles qui ont fui et pour celles qui restent
Prions pour les partenaires de Portes Ouvertes qui travaillent dans cette situation chaotique


En Algérie, les chrétiens en prière pendant l'évacuation de leur église

L’église du Plein Évangile à Tizi-Ouzou en Algérie a été fermée hier soir. La police a sorti de force les chrétiens présents pour mettre les scellés.

Les policiers n'ont pas hésité à faire preuve de violence pour faire sortir les chrétiens réunis à l'Église du Plein Évangile de Tizi Ouzou hier soir en Algérie. Le pasteur Salah et plusieurs membres ont été battus.

Les autorités semblent déterminées à fermer toutes les églises évangéliques. Les chrétiens algériens ne baissent pas les bras. Ils crient à Dieu et font valoir leurs droits en manifestant. Associons-nous à leurs prières.




Sujets de prière :

Prions pour la sagesse des responsables d’églises dans cette situation difficile
Prions pour que les églises fermées soient réouvertes



 

Nouvelles du 09/10/2019

Irak: la foi qui soulève les montagnes


Octobre 2016: la plaine de Ninive était reprise à Daech. Trois ans après, les chrétiens reconstruisent avec enthousiasme malgré les difficultés, portés par vos prières.
Raeid montre des photos de sa maison à Mossoul
«Nous remercions Dieu. C’est lui qui nous permet de reconstruire nos communautés. L’Église est forte», dit Danyal Al Sabagh, un responsable d’église originaire de Mossoul en Irak. S’il est reconnaissant, il éprouve aussi une certaine fierté envers les chrétiens qui reviennent dans la plaine de Ninive et envers les chrétiens du monde entier qui continuent à prier pour son pays.
De la tragédie à l’unité

Danyal se souvient de la fuite devant les combattants de Daech, en juin 2014. «Il m’était difficile de voir tant de personnes déplacées dispersées dans les rues d’Erbil, dormant dans les églises, les jardins et les écoles. J’ai les ai vues avec leurs sacs pleurer devant moi. Je me sentais impuissant.» Il ajoute:
«Il n’y avait qu’une seule chose que je pouvais donner à ces gens: l’espérance en Dieu.»
Danyal les a aidés à garder la foi et à prier malgré les difficultés. La situation était tragique mais l’unité est née aussi. C’est ce que confirme Shlama (pseudonyme) partenaire de Portes Ouvertes sur place: «La crise a été un signal d’alarme pour l’Église. Les communautés chrétiennes ont commencé à travailler ensemble, et l’unité de l’Église a été renforcée.» L’impact de votre soutien
Shlama souligne que les chrétiens aidant les réfugiés en Irak ont été à leur tour soutenus par l’Église en dehors de l'Irak. Elle rapporte les paroles d’un responsable d’église: «L’Église 'mondiale' a été la main qui tenait nos ailes brisées. Sans votre soutien, nous n’aurions pas pu reprendre notre envol ni garder courage.» Ce courage a été entretenu par des messages reçus de l’étranger, comme par exemple: «Sachez que vous n’êtes pas seuls... Vos frères et sœurs en Christ se souviennent de vous...»


La foi en dépit des difficultés
Malgré les revers, les chrétiens reconstruisent leurs maisons, leurs écoles et leurs églises. Bien sûr, les emplois sont rares et les moyens manquent. Les productions agricoles sont faibles. Les enseignants ne peuvent pas encore offrir aux enfants l’environnement approprié pour apprendre. Les routes ne sont pas sécurisées… Pour certains chrétiens, comme Raeid, le retour est encore loin. Il est trop dangereux de rentrer à Mossoul. Il reste à Erbil. Mais il remercie Dieu en gardant ce qu’il a de plus important: sa foi et sa famille. Au-delà des obstacles persistants, il y a cet enthousiasme, cette volonté à reconstruire. L’espoir demeure. C’est la raison qui a permis aux chrétiens d’Irak de traverser cette épreuve en gardant la foi.
«Il reste des nuages dans notre ciel. Notre vue n’est pas dégagée. Mais avoir la foi signifie que nous croyons en ce que nous ne pouvons pas voir. Alors, par la foi, je vois un bel avenir pour l’Église en Irak», dit Shlama.


Sujets de prière :

Remercions Dieu pour l’Église qui a grandi dans l’unité en gardant l’espoir
Prions pour les familles chrétiennes qui ne peuvent pas encore regagner Mossoul
Prions pour que les chrétiens d’Irak surmontent leurs difficultés : emploi, ressources, éducation, sécurité… et surtout pour qu’ils restent inébranlables dans la foi.

 

Nouvelles du 02/10/2019

Chine: 1949-2019, rien n’a pu empêcher l’Église d’aller de l’avant


La Chine vient de célèbrer le 70e anniversaire de la République populaire. Regards sur l’Église chinoise, qui a traversé 70 ans de communisme avec une croissance constante.
«Rien ne peut ébranler les fondations de notre grande nation. Rien ne peut empêcher la nation et le peuple chinois d’aller de l’avant», a fièrement affirmé le président Xi Jinping lors du coup d’envoi des festivités. Il aurait pu déclarer la même chose à propos de l’Église dans son pays.


Le gouvernement chinois a tenté d’étouffer l’Église pendant des décennies.... sans succès. Selon les périodes, le pendule de la persécution a oscillé entre répression brutale et liberté relative. L’Église a connu les hauts du réveil et les bas de la souffrance, mais elle a grandi à travers le feu de la persécution.
Réunions secrètes sous la Révolution culturelle
«Pendant et après la Révolution culturelle, le christianisme a été dépeint comme une superstition occidentale et les chrétiens comme des contre-révolutionnaires», explique Jiang (pseudonyme), une collaboratrice de Portes Ouvertes. Elle se souvient d’histoires de réunions secrètes dans des grottes, de travaux forcés dans des camps, de prisonniers affamés…


«Deux pasteurs condamnés à 20 ans de prison citaient la Bible chaque jour pour rester en vie dans leur cellule glacée pendant les longs hivers.»
Des grottes à internet
Avec 98 millions de chrétiens, la taille des églises a augmenté au cours de ces dernières années. C’en était trop ! Le contrôle de l’Église est devenu une priorité politique. Bâtiments fermés, caméras de surveillance, mesures restrictives… depuis 2018, les autorités veulent limiter la croissance des églises.


Le résultat, c’est que de plus en plus de chrétiens se réunissent maintenant en petits groupes. Et ils se sont tournés vers internet pour partager leurs ressources. En raison de «La Grande Muraille de Chine» (qui empêche les Chinois d’accéder à de nombreux sites Web étrangers), les échanges se font en chinois sur des plateformes Web nationales. L’impact est considérable. «Aujourd'hui, 70% de la population vit dans les villes. Les jeunes sont beaucoup plus instruits et connaissent mieux l'informatique», dit Cheng, un équipier expérimenté, qui ajoute:


«L'Évangile est partagé aussi bien numériquement que par des relations personnelles... et le nombre de chrétiens continue d'augmenter.»
Autre changement dû au développement économique du pays: autrefois, les chrétiens étaient passionnés pour l'évangélisation, même pendant les jours les plus sombres de la Révolution culturelle. Aujourd'hui, la croissance de l'Église et la maturité personnelle sont constamment attaquées par le matérialisme, lié à la nouvelle économie de marché.


Sujets de prière :

Remercions Dieu pour l’Église qui a grandi au cours de ces 70 dernières années
Prions pour que Dieu donne aux chrétiens le courage de tenir ferme sous toutes formes de pression
Prions pour les partenaires de Portes Ouvertes qui travaillent à renforcer et à équiper l’Église en Chine

 

Nouvelles du 25/0/2019

 
 

Haut de page