Pensée de la semaine

Êtes -vous vulgaire '


"Ai-je dissimulé mes fautes comme les gens vulgaires renfermé mes méfaits dans le secret de ma conscience ?" Job 31/33


(version du Rabbinat Français
Je ne parle pas de la vulgarité basique, qui se retrouve dans les propos, Ies allusions ou encore les gestes et les comportements, mais de ce que Dieu défini comme étant sa conception de la vulgarité. C’est Job qui nous la laisse cette finition. Pour Dieu, la vulgarité c’est dissimuler ses fautes, cacher ses méfaits . vivre comme si on n’était pas fautif. Êtes-vous vulgaire ?
La vulgarité est toujours et dans tous les cas une faute de goût, même si dans notre société, elle a été portée aux nues par quelque acteur, chansonnier ou autres. La faute de goût que vous ne devez pas commettre dans votre relation avec le Dieu vivant et vrai, c’est de penser que vous pouvez vivre en lui dissimulant vos fautes. C’est l’insulter publiquement ! Le Dieu créateur sait tout de votre vie, et si vous choisissez de lui cacher vos erreurs, votre péché, vos misères, vous êtes vulgaire à ses yeux ! Jamais vous ne pourrez tromper Dieu.
Vous me direz que c’est difficile d’avouer ses fautes à Dieu, de tout lui dire y compris ce qui vous fait si honte ! Pensez-vous qu’il ne connaît pas exactement précisément tout cela ? S’il y a quelqu’un à qui vous pouvez en parler, c’est bien lui!
Ne chargez plus votre conscience inutilement, ne laissez rien de malsain s’installer dans les replis de votre cœur. Soyez vrai ! C’est sans doute l’acte le plus courageux que vous serez appelé à vivre : mettre le doigt sur votre pèche le confesser de votre bouche devant le Seigneur ; mais c’est le gage d’une victoire certaine !
Ne laissez pas la vulgarité vous envahir et vous asservir, vous rendre banal (dans le sens de vulgaire, sans valeur) ! Le sang précieux de Jésus a toujours le pouvoir de purifier votre conscience, alors ne vous en privez pas !
Une décision pour aujourd'hui
Seigneur, je veux en finir avec la vulgarité au sens ou toi tu l’entends ; je viens devant toi confesser mes fautes et je prie afin que le précieux sang de Jésus versé à la croix pour moi lave ma conscience dans ses moindres replis.