Pensée de la semaine

Que transportez-vous dans vos bagages ?


"Et ils les ont cachés parmi leurs bagages" ! Josué 7/11


C’est incroyable ce que nous pouvons cacher dans nos bagages, n’est-ce pas ? Ce sont souvent des choses enfouies, que nous avons mises là en espérant qu’elles se régleraient toutes seules, comme cela, d’un coup de baguette magique, rien qu’avec le temps qui passe !


Nous sommes tous porteurs d’héritage en forme de bagages ! Et vous comme les autres ! Il y a le sac à dos rempli de blessures jamais vraiment soignées, et il est de plus en plus lourd à porter celui-là ! Il y a la valise renfermant les cadavres d’un passé révolu, les déceptions, les trahisons, les grandes peines, les fâcheries avec telle ou telle personne, les non-dits ! C’est si lourd, n’est-ce pas ? Et puis il y a le sac de toutes ces culpabilités jamais déposées nulle part. Au début, ce sac là, vous lui avez installé des roulettes : “Tout le monde le fait”, “Ce n’est pas si grave finalement”, mais les roulettes ont explosé sous le poids de la culpabilité qu’il vous faut traîner jour après jour !


Je me souviens être allé conduire une de mes filles à Orly, il y a quelques années de cela. Elle était avec une de ses amies. Je les ai déposées à l’aérogare, puis je suis allé garer la voiture au parking gratuit, situé à trois bons kilomètres de là. C’était l’été, il faisait chaud ! Par souci d’économie, je n’ai pas pris la navette mise à disposition. J’ai donc traîné les deux ou trois sacs et valises sur trois kilomètres en transpirant un maximum et ce, jusqu’à l’aérogare de départ.

C’est là que j’ai appris que les navettes sont gratuites et déposent les gens devant le lieu de départ ! Vous avez le droit de souffrir en continuant de porter vos lourds bagages, mais mieux vaut régler ce qui doit l’être ! Commencez par vider le sac aux pieds du Seigneur, et puis si c’est indispensable, allez vers les autres pour leur demander pardon, même si vous ne vous estimez pas fautif. Abandonnez vos fardeaux, jetez le superflu de bagages, acceptez le travail de Dieu en vous pour vous guérir de vos plaies du passé. Moins chargé, on vit tellement mieux ! Pourquoi ne pas décider aujourd’hui d’en finir avec certains fardeaux ? Osez cela !


Une décision pour aujourd'hui
Effectivement, je ne veux plus cacher dans mes bagages tout ce fatras du passé. Je viens déposer à ton trône de grâce Seigneur, ce que je dois y déposer et pour le reste, je compte sur ton aide pour aller vers les autres et me libérer de tout fardeau.