Pensée de la semaine

La grâce supérieure à la foi


"C'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi" Éphésiens 2/8 'Jésus leur dit : Pourquoi avez-vous peur, gens de peu de foi ?" Matthieu 8/26
La grâce divine a de quoi surprendre parfois. Nous aimons tellement mettre notre grain de sel partout, y compris dans notre salut, pour le mériter un petit peu quand même. J’aime relire le récit de la tempête par Matthieu dans son Évangile : ce jour-là, si, selon la doctrine de certaines personnes, seule la foi sauve, il est clair que ces douze hommes seraient tous morts noyés... L’épreuve qu’ils traversent les dépasse, comme la vôtre vous dépasse. Les circonstances leur échappent exactement comme pour vous aujourd’hui. Ils ne savent plus quoi faire, se retrouvent à cours de solution. Cela ne se passe-t-il pas ainsi pour vous ? i1s paniquent, montrent leurs faiblesses, défaillent dans leur foi ! Qui oserait leur jeter la pierre ? Pas moi en tous les cas ! Nous leur ressemblons, n’est-ce pas ?


Imaginez que Jésus leur ait dit : “Désolé Messieurs, vous n’avez pas assez de foi aujourd’hui, vous allez mourir, dommage !” Chaque fois que vous dites à quelqu’un en face de son épreuve si difficile : “Tu manques de foi !”, cela revient au même ! Bien entendu que l’autre manque de foi, d’ailleurs je manque régulièrement de foi face à mes difficultés, et vous ? Jamais ? Heureusement, il y a la grâce de Dieu pour moi et pour vous, qui vient largement pallier mes défaillances en matière de foi.
N’est-ce pas poser un jugement que de tenir ce discours ?

Cette parole ne peut que produire l’abattement pour celui qui la reçoit. Je pense à ce texte de la lettre aux Romains (14/4) concernant le serviteur : “Qui es-tu, toi qui juges un serviteur d’autrui ? S’il se tient debout, ou s’il tombe, cela regarde son maître. Mais il se tiendra debout, car le Seigneur a le pouvoir de l’affermir !” Jamais ce texte imprégné de l’Esprit de la grâce ne fait allusion à la grande foi du serviteur en question, sa fidélité vient de son maître. Si vous êtes encore debout, vous l’êtes juste parce que Dieu est le Dieu qui vous a fait grâce. Ne l’oubliez jamais !


Une repentance pour aujourd'hui
Mon Dieu, si souvent je me suis attribué des mérites que je n’ai jamais eus ! Je t’en demande pardon. À présent, je veux apprendre à mesurer ta grâce chaque jour un peu plus et un peu mieux.