Pensée de la semaine

 



Quelles ailes pour votre vie ?


. "Oh ! Si j'avais les ailes de la colombe" Psaume 55/7 "Dieu était monté sur un chérubin, et il volait, il planait sur les ailes du vent" Psaume 18/11


Vous aurez toujours le choix dans votre vie, soit prendre les ailes de la colombe et fuir ; soit prendre les ailes que Dieu vous donne et qui sont semblables à celles de l’aigle pour planer au-dessus de vos circonstances, les dominer, et voir les choses de plus haut ! Alors quelles ailes pour votre vie aujourd’hui ?


Il faut reconnaître que les ailes de la colombe sont toujours tentantes pour votre vieille nature ; fuir c’est toujours relativement facile, c’est refuser d’être confronté à un problème, un chagrin, une déception ou encore à un progrès à faire ! Fuir c’est à la portée de tout le monde ! Vous avez si souvent fui ! Tant de gens ont fui leur misère révélée en quittant leur église locale, prétextant un désaccord avec leur pasteur ! Pour fuir, tous les prétextes sont bons, et tant de fuites lamentables ont été ornées de bons sentiments !


Vous pouvez aussi vouloir entrer dans une dimension de foi et recevoir de la part de Dieu les ailes de l’aigle qui vous permettront de dominer votre situation, de passer au-dessus de la contrariété, de changer de point de vue, de vous élever au-dessus du lot !
Il vous sera toujours préférable de jeûner avec les aigles que de picorer avec les poules ! Bien entendu, les circonstances que vous traversez actuellement engagent à la fuite ; vous donneriez tout pour être ailleurs, avec d’autres gens, mais ce n’est pas ainsi que Dieu forme ses serviteurs, rend meilleurs ses enfants ! La solution n’est pas dans les ailes de la colombe, mais dans celles de votre foi qui vous fera ressembler à l’aigle !


Une confession pour aujourd'hui
Effectivement et une fois de plus, la tentation de la fuite m’étreint, Seigneur ! Mais je ne veux pas y succomber encore ! Je veux changer d’ailes et je veux à ton image être au-dessus de mes circonstances difficiles et les dominer avec ton aide. Je confesse ton aide et la fin de ma fuite !