LE RICHE ET LE PAUVRE LAZARE

Étude à faire avec l'aide d'une bible

LE RICHE ET LE PAUVRE LAZARE

Luc16,19-31.

Étude d'Albert POLITO

 

Après la lecture du texte de base, on peut se poser la question : est ce que tous les riches sont perdus et vont dans un lieu de tourment, et tous les pauvres sont sauvés et vont dans le paradis ? …Certainement pas, ça n’est pas du tout dans les plants de Dieu.

Mais alors, dans notre texte, qui sont le riche et le pauvre ? Que représentent-ils l’un et l’autre ? Pourquoi le riche est-il riche ? De quoi est-il riche ? Et le pauvre qu’a-t-il fait pour être sauvé ? Que représente l’abîme qu’il y a entre le riche et Lazare ? Qui sont les frères du riche, et que représentent-ils ?

Je voudrais attirer votre attention, sur le fait qu’il faut considérer les choses, donc les richesses, comme Dieu les considère, et non pas comme l’homme les considère. Ce qui a de la valeur pour l’homme n’en a pas forcément pour Dieu ; Mais l’homme doit prendre en considération ce qui a de la valeur pour Dieu.

Dans notre texte, le riche représente le peuple d’Israël.

Pourquoi Israël est le riche ? Tout simplement parce qu’Israël était le seul peuple qui appartenait à un Dieu vivant Voir Ésaïe 51,16. Les autres nations n’avaient pour Dieu que des idoles sans vie. Israël est le peuple élu de Dieu. Israël était la première des nations voir Amos 6,1. _ Deutéronome 4, 7-8.

De quoi Israël était-il riche ?

Par simple logique, Israël avait des richesses que le pauvre Lazare n’avait pas. Pour connaître les richesses d’Israël lisons Romains 9, 3-5. L’ADOPTION_ LA GLOIRE_ L’ALLIANCE_ LA LOI_ LE CULTE_ LES PROMESSES_ LES PATRIACHES_ LE CHRIST Voilà 8 richesses ( selon Dieu) que seul le peuple d’Israël possédait.

Ils menaient joyeuse et brillante vie, avec insouciance et sans considérer leur privilège voir Amos 6, 1-7

Voyons en détail ces richesses avec la bible

1ière L’ADOPTION d’Israël est réelle lire Exode 4,22_ Deutéronome 7,6 et 4,20 Paul dit aux Galates 3,29 : « Vous êtes héritier selon la promesse. »

2ième La gloire d’Israël est aussi réelle lire Ésaïe 45,25

3ième L’ALLIANCE de Dieu avec Israël, lire Exode 24,7-8_ Deutéronome 4,31. Et Jérémie 31,31-34 nous dit : « Je fais une alliance nouvelle et spirituelle avec Israël. »

4ième LA LOI Dieu a donné à Moïse les tables de la loi avec ses 10 commandements lire Exode 20,1-17. En plus il lui a donné 613 ordonnances.

5ième LE CULTE Dieu dit : « Ils me feront un sanctuaire, et j’habiterai au milieu d’eux. » Lire Exode 25,8-9_ Exode40,17. Et Dieu dit dans 1chroniques 22,19 : « Appliquez maintenant votre cœur et votre âme à chercher l’éternel votre Dieu. »

6ième LES PROMESSES Dieu a fait à son peuple des promesses pour mille générations s’ils restaient fidèles lire le Psaume105, 8-10.

7ième LES PATRIARCHES. Dieu a particulièrement aimé les patriarches. Lire Deutéronomes 10,15.

8ième LE CHRIST. La dernière richesse est Jésus Christ, le sauveur qui est issu des patriarches selon l’épître de Paul aux Romains chapitre1ier V 1à 6 et 9,5 puis Hébreux 9, 13-14. Christ annoncé par les prophètes Ésaïe 9,5 et chap. 53 entier.

Dieu a fait d’Israël le peuple élu et lui a donné toutes ces richesses qui devaient faire de lui le premier et le plus prestigieux des peuples ; s’il marchait dans l’obéissance selon la volonté de son créateur Deutéronome 4, 7-8.

Hélas, il a désobéi et s’est détourné de Dieu ! C’est pourquoi dans notre texte de base, Jésus le décrit dans un lieu de tourment. Luc 16,23.

A cause de sa désobéissance Dieu se détourne du peuple qu’il s’était choisi et se tourne vers ( Lazare ) qui représente les nations païennes.

Lazare signifie (Dieu a secouru ) . Si les bénédictions des païens étaient rares avant la venue de Jésus Christ, après sa venue, elles allaient couler à flots , de la part de Jésus lui même, et de ses apôtres après lui

Si Israël avec toutes ses richesses représente le riche, qui est le pauvre si non celui qui n’a rien de tout ce qu’Israël a !

Par le sacrifice et la résurrection de Jésus Christ, Dieu a secouru toutes les nations païennes. Il a dit un jour par le prophète Ésaïe : « Me voici, à une nation qui ne s’appelait pas de son nom. » Ésaïe 65,1.

Dieu voulait être la lumière de tous les peuples. Ésaïe 51,4.

 

LE RICHE ET LE PAUVRE LAZARE

Suite et fin

En relation avec le verset 20 et 22 de Luc 16 lire Marc 7,24-28. Nous voyons dans ce texte que tous ceux qui n’étaient pas Israélite et juif étaient considérés comme des gens de deuxième catégorie. Jésus lui même traite cette étrangère de petit chien. Et pourtant il va la bénir et satisfaire sa demande à cause de sa foi.

Dans Rom 10,19, Paul appelle les païns : « Nations sans intelligence ». Et dans sa lettre aux Éphésiens 2,11-18 il les appelle : « Nations païennes étrangères aux alliances et aux promesses ». Nous voyons néanmoins, qu’à cause du sang de Christ, le mur de séparation tombe. ( L’abîme entre le riche et le pauvre Lazare est comblé ). Et des deux, juifs et païens, il en fait un seul peuple, des gens de la maison de Dieu. Éphé 2,19.

Lazare, ( nations païennes ) était très peu béni de Dieu, car Dieu avait pour but de se faire connaître et de rassasier son peuple ( Israël ) Marc 7,27.

Les maux de Lazare sont certains puisqu’il souffrait comme le commun des mortels, et il n’était que peu ou pas béni de Dieu

Mais Dieu dans son grand Amour, avait prévu de bénir Lazare (peuples païens). Et il l’annonce par le prophète Ésaïe 65,1, plus de 500 ans avant la venue du Christ. Lire aussi Rom 9,30-31 _ Mat 5,4 et Apo 21,4.

QUEL EST DONC CET ABÎME entre Lazare et le riche ?.

L’abîme, (ou mur de séparation selon l’expression de l’apôtre Paul) c’est la foi en Jésus Christ que Lazare a eu, puisque Dieu se tourne vers lui Ésaïe 65,1. Foi qui lui fait justice selon Rom 9,30-31 par rapport au juif qui se confie à la loi pour être sauvé. Mais la loi ne peut sauver, lire Rom 8,3. L’épître aux hébreux atteste que : « sans la foi il est impossible de plaire à Dieu ». l’absence de foi devient donc un abîme ou un mur de séparation entre ceux qui sont agréables à Dieu et ceux qui ne le sont pas.

QUI SONT LES 5 FRÈRES DU RICHE ?

Ce sont ceux qui se confient en toutes autres choses plutôt qu’en Dieu , pour prétendre au salut.

5 frères, voici 5 richesses en qui l’homme pourrait se confier pour prétendre au salut.
Pour mémoire, voici les initiales de ces richesses et leur signification.

1) I pour INTELLIGENCE
2) S pour SANTÉ
3) A pour ARGENT
4) A pour APTITUDE
5) C pour CONNAISSANCE

Ces initiales n’ont bien sûr rien à voir avec Isaac le fils d’Abraham. Elles sont là pour mémoire des richesses en question.

Dans I S A A C , nous avons toutes les richesses qu’il y a dans le monde , sur lesquelles l’homme pourrait s’appuyer et dire, je n’ai pas besoin de Dieu. Lire Apo 3,17 et
Luc 6,24-26.

Le jeune homme riche de Mat 19,16-26, qui se confiait dans la loi juive et dans ses richesses, s’en est allé tout triste quand Jésus l’a invité à tout vendre et à le suivre dans la vie de l’amour et de la foi.

A la requête du riche, Abraham refuse que Lazare retourne vers les vivants ; affirmant qu’ils ont Moïse et les prophètes. Ce qui signifie , les écritures saintes, (la Bible) Luc16,29.

Ces écritures, qui nous parlent de l’Amour de Dieu, et du don de Jésus Christ pour le salut de quiconque croit.
Toutes les écritures sont là , pour nous montrer le chemin à suivre pour aller dans le sein d’Abraham. Jésus est le chemin, marchons avec lui.

Il est évident que l’histoire du riche et de Lazare anticipe sur l’instant de la mort, et nous montre ce qui sera à la résurrection.

Ne soyons pas comme le riche, ou l’un de ses frères qui se confient dans leurs richesses, car à la résurrection , nous serions dans le même lieu de tourment que lui .
Soyons comme le pauvre Lazare vers qui Dieu s’est tourné, et en qui il a eu foi, et qui en définitive s’est retrouvé dans la félicité de Dieu.

CHER LECTEUR QUE DIEU TE BÉNISSE

HAUT DE PAGE