TOI, HOMME DE DIEU

TOI, HOMME DE DIEU


Pour toi, homme de Dieu… 1 Timothée 6 : 11
Paul écrit à Timothée bien des recommandations pour le service de Dieu. Paul lui-même précise que Dieu a donné à l’église des ministères : apôtres, prophètes, évangélistes, pasteurs, docteurs. Nous ne savons pas quel ministère a reçu Timothée, même s’il est appelé à faire l’œuvre d’un évangéliste. Paul lui rappelle qu’il est avant tout un homme de Dieu. Tout serviteur de Dieu, quelque soit son ministère, est avant tout un homme de Dieu.

SON APPEL
1. C’est Dieu seul qui appelle :
- Le Saint Esprit dit : Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour l’œuvre à laquelle je les ai appelés. Actes 13 : 2
- Paul rappellera sans cesse cet appel Paul appelé à être apôtre de Jésus Christ par la volonté de Dieu 1 Corinthiens 1 : 1
- La certitude d’un appel de Dieu authentique va donner de l’assurance et de la sérénité dans les jours difficiles du ministère. L’appel de Dieu doit être clair, puissant et confirmé
- L’appel doit être confirmé dans l’église locale par un témoignage irréprochable, une vie saine devant tous, un amour pour le prochain et une disponibilité pour tout service
2. Notre responsabilité :
- La prière pour que Dieu appelle des ouvriers Priez donc le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans la moisson Matthieu 9 : 38 Le Seigneur a le regard sur des hommes et il voudrait les appeler et les envoyer. Mais est-ce vraiment le souhait de l’église ? De nouveaux ouvriers engendrent des frais supplémentaires, un travail à partager. Le Seigneur a de bons ouvriers en réserve, mais si la fonction est déjà occupée par des ouvriers auto proclamés ou choisis par des hommes, il ne pourra pas envoyer les siens.
- C’est le devoir des serviteurs de Dieu en place. Dans la Genèse, Dieu a donné l’ordre de reproduire chacun selon son espèce. Paul dit à Timothée : Ce que tu as entendu de moi, confie le à des hommes fidèles capables de l’enseigner aussi à d’autres 2 Timothée 2 : 2 Autrement dit, la tâche de Timothée, homme de Dieu, était de reproduire d’autres hommes de Dieu
- C’est le devoir de l’église : si celle-ci a reçu un ministère pour la prendre en charge, elle est redevable envers le Seigneur et devrait prier pour que de ses rangs puissent sortir au moins autant de serviteurs qu’elle emploie.
3. Le drame :
- L’œuvre de Dieu va de l’avant quand il y a des hommes de Dieu. Quand ceux-ci disparaissent, l’œuvre de Dieu s’arrête
- Il n’y a pas de substitut à un homme de Dieu : ni des hommes éduqués, ni des diplômes peuvent remplacer un homme de Dieu.
4. L’erreur à ne pas commettre :
- Appeler nous-mêmes des serviteurs de Dieu pour occuper une fonction. Jésus a dit de prier pour que Lui-même envoie des ouvriers.
- Mettre dans le service de Dieu des ouvriers appelés mais sans formation. Il n’y a pas de génération spontanée dans le service de Dieu, il n’y a pas de « jeunes prodiges » Jésus a appelé des apôtres et il les a gardé en formation durant 3 ans, malgré leur appel incontestable.

SON SERVICE
Il est capital d’avoir la vision du service auquel le Maître nous appelle. Le prophète Esaie a eu une vision avant d’être envoyé.
1. Se présenter devant Dieu :
Efforce-toi de te présenter devant Dieu comme un ouvrier qui n’a pas à rougir, qui dispense droitement la Parole de Dieu 2Timothéé 2 : 15 Ne jamais oublier que Jésus est un auditeur de chacune de nos prédications. Nous n’avons pas le droit de bâcler une prédication, ni quelque travail que ce soit fait dans le service de Dieu.
2. L’idée maîtresse chez Paul :
- Celui qui me juge, (ou qui l’examine) c’est le Seigneur 1Cor 4 : 4 Peu importe l’appréciation des hommes, c’est celle de Dieu qui compte
- La tentation du serviteur de Dieu : plaire aux hommes dans ce cas, on ne peut pas être serviteur de Dieu Si je plaisais encore aux hommes, je ne serai pas serviteur de Christ Galates 1 : 10
- Ce serait une erreur fondamentale que de vouloir faire passer nos idées, ou nous justifier, régler des comptes avec quelqu’un
3. L’église de Dieu :
- Elle appartient à Christ, il en est le bâtisseur et le propriétaire. Il a annoncé : Je bâtirai mon église
- Il est toujours au milieu de ses églises. Ce fut une révélation pour Jean l’apôtre qui en est tombé comme mort Au milieu des sept chandeliers, quelqu’un qui ressemblait au Fils de l’homme Apocalypse 1 : 13 Les chandeliers représentent les églises.
- C’est Christ que nous servons, c’est lui que nous visitons, c’est lui qui nous écoute à chaque prédication.


SON ACTIVITE
Le serviteur de Dieu est seul à gérer son temps. Un des dangers, c’est l’activisme au détriment de la vie personnelle. Le serviteur a besoin de discernement : savoir choisir entre l’utile et le nécessaire. La prière personnelle, la méditation sont incontournables. Des hommes de Dieu ont chuté ou perdu leur ministère, ils n’ont pas su entretenir leur vie personnelle et ont cédé à l’activisme.
1. L’erreur des apôtres
Ils avaient beaucoup de travail et pensaient que leur rôle était aussi social : servir aux tables. Nous nous continuerons à nous appliquer à la prière et au ministère de la Parole. Cette proposition plut à toute l’assemblée Actes 6 : 4. Notez la satisfaction de toute l’assemblée : l’assemblée est frustrée, nous créons le mécontentement quand l’activité du serviteur de Dieu est mobilisée par le domaine matériel, social ou humanitaire.
2. Le service des apôtres
Pendant qu’ils servaient le Seigneur dans leur ministère et qu’ils jeûnaient… Actes 13 : 2 La prière, le jeûne et la Parole sont les services essentiels du vrai ministère.
3. L’équilibre
Jésus enseigne l’équilibre entre le service et la communion. Dans Luc 10 : 30-42 Jésus donne la parabole du bon samaritain qui a montré son amour pour Dieu en soignant le blessé, et de suite après, il s’agit de Marie qui a choisi la bonne part en se tenant aux pieds de Jésus, alors que Marthe était occupé au service.
4. La sagesse divine
Les bergers (ou pasteurs) sont stupides, ils n’ont pas cherché l’Eternel ; c’est pour cela qu’ils n’ont pas prospéré et que leurs troupeaux se dispersent. Jérémie 10 : 21 La priorité du serviteur de Dieu est la recherche de Dieu : de sa pensée pour les messages, de sa direction pour les initiatives, de son onction, des dons spirituels. Cette recherche de Dieu se répercutera sur l’église qui grandira.
Notez que dans les livres des Rois ou des Chroniques, les rois qui ont réussi ou prospéré, sont ceux qui ont cherché l’Eternel.
5. La prédication
Si quelqu’un parle, que ce soit comme annonçant des oracles de Dieu. 1 Pierre 4 : 11 Un oracle est une réponse d’une divinité à celui qui la consulte ou selon la Bible, la réponse de Dieu par les prophètes concernant sa volonté. Quelqu’un a dit que « la vraie éloquence se moque de l’éloquence ». L’auditoire attend de l’homme de Dieu un message venant de Dieu. Dans les lettres aux églises de l’Apocalypse, Jean a reçu un message de Dieu pour chaque église et il pouvait à chaque fois affirmer : Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises. Apocalypse 2 : 7, 17 …
Pour cela, il faudra prendre bien du temps pour méditer, étudier la Parole : Applique-toi à la lecture… 1 Timothée 4 : 13
L’important, ce ne sont pas nos pensées, mais ce que dit la Parole : Je t’en conjure devant Dieu, prêche la Parole 2 Timothée 4 : 1
6. Faire l’œuvre de Dieu
L’homme de Dieu, pour accomplir l’œuvre de Dieu, a besoin des armes de Dieu, des outils de Dieu, des dons de Dieu, de la puissance de Dieu. A ses soixante dix envoyés, Jésus leur dira : Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l’ennemi. Et rien ne pourra vous nuire. Luc 10 : 19

LA RESPONSABILITE ET LES PRIVILEGES DE L’HOMME DE DIEU
- La vie abondante, le réveil commence par le responsable, l’homme de Dieu. Au temps du prophète Aggée, Dieu va faire un réveil mais il commence par les responsables puis le peuple suivra. L’Eternel réveilla l’esprit de Zorobabel, le gouverneur et l’esprit de Josué, le souverain sacrificateur, et l’esprit de tout le reste du peuple… ils vinrent et se mirent à l’œuvre dans la maison de l’Eternel Aggée 1 : 14
- Ne déplaçons pas les responsabilités comme dans Jérémie14 : 3 Les grands envoient les petits chercher de l’eau, et retournent vers eux les vases vides. C’est à l’homme de Dieu d’aller au ruisseau de Dieu pour puiser de l’eau pour les petits.
- Pierre était conscient de sa responsabilité quand, dans la maison de Corneille, il dit : Il nous a chargé de prêcher au peuple et d’apporter un témoignage solennel qu’il est le juge appointé de Dieu pour les vivants et pour les morts. Actes 10 : 42
- L’homme de Dieu sait que Jésus lui-même le tient dans le creux de sa main. C’est ce que Jean a vu dans le début de l’Apocalypse. Jésus est au milieu des chandeliers qui sont les églises Il avait dans la main droite sept étoiles Apocalypse 1 : 16 Ces étoiles sont les messagers des sept églises, les responsables.
- Nous travaillons avec Dieu ; nous sommes ses ouvriers et ses serviteurs, mais Jésus a dit : Je vous ai appelés amis. Avant d’envoyer travailler Jésus a donné ses instructions à ses disciples, puis il leur a envoyé l’Esprit Saint avec le pouvoir de faire des délivrances. Il a remis des talents à ses serviteurs.
- Le Seigneur renouvelle les forces de ses serviteurs pendant la marche. L’homme de Dieu est appelé à prêcher souvent : Dieu lui donne son inspiration. L’homme de Dieu est appelé à soulager tant de misères et de souffrances, l’Esprit Saint répand son amour dans notre cœur.
- Si nous sommes un homme de Dieu, Dieu sera avec nous, c’est la dernière parole que Jésus a adressée à ses disciples. Voici, je suis avec vous, tous les jours, jusqu’à la fin du monde. Si Dieu nous bénit, gardons de tirer quelque gloire personnelle, mais rendons à Dieu toute la gloire, la louange et la reconnaissance pour sa présence.

Haut de page